· 

LA GEO-THÉRAPIE GESTUELLE

Savez-vous quel est notre plus grand organe sensoriel ?

La peau !

Notre main possède à elle seule plus de 16 000 récepteurs sensoriels.

Les influx nerveux sont traités par plusieurs relais avant de donner naissance à une perception tactile créée par notre cerveau.

Notre cerveau, alors, peut imaginer, créer et s'adapter à son environnement.

L’être humain utilise fréquemment, avec adresse, des outils pour réaliser des travaux.

Comment le cerveau appréhende-t-il ces extensions par les bras ? Les sensations tactiles et de perception sont-elles transmises via ces objets par une vibration qui parcourt l'outil pourtant inerte ?

 

Des chercheurs se sont intéressés aux mécanismes permettant au cerveau de ressentir le toucher à travers les outils.

Des outils incorporés par le cerveau comme le GEO-FIT TRAVEL CONCEPT.

 

La localisation d’un coup porté sur un bâton tenu en main, proprioception par vibration.

  

"La précision de cette localisation s’est avérée aussi efficace lorsque le choc était administré sur le bâton, quel que soit l’endroit, que lorsqu'il était administré sur le bras du volontaire", expliquent les scientifiques.

 

"Ces résultats démontrent la capacité humaine à "incorporer l’ensemble d’un outil tenu en main comme s’il faisait partie de son propre corps prolongement corps et matière, le cerveau l’intégrant comme un organe des sens à part entière". Plus précisément encore, le cerveau considère les outils comme des extensions sensorielles du corps production d'adaptation .

"Une perception étendue par les outils et soutenue par le sens du toucher".

Action des sens

Les 5 sens sont en action et s'alignent avec la sensorialité. (Phénomène d’anticipation)

Le lancement du film mental permet un scénario, comme une forme de rêve éveillé ou une projection d’idées pour un projet.

(La projection du film mental est connue dans plusieurs domaines scientifiques ou encore dans une expression verbale)

Contact-Esprit-Corps 

L’expression et la volonté des gestes (renforcement de l’identité)

La gestion du stress, apprendre le contrôle et l’intensité des mouvements

(Ceci permet la reconnaissance des symptômes du stress)

La gestion du rythme cardiaque

L’adaptation et le rythme de notre respiration par nos gestes

(Ex. le syndrome d'apnées du sommeil)

Visite des émotions

Prendre conscience de nos émotions 

Les émotions positives et négatives qui alimentent nos décisions hâtives

Une compréhension sur la subtilité émotionnelle qui active des souvenirs ou encore les nœuds émotionnels